18 mars 2010

La naissance de l'héliocentrisme

Aristarque de Samos, vers 280 avant J.C., calcule le diamètre de la lune et la distance terre-lune, en observant les éclipses de lune. Il constate que la terre est trois fois plus grosse (3,7 en réalité). Il tente aussi de calculer la distance terre-soleil lors d'un quartier de lune. Il obtient 19 fois la distance terre-lune, et il en déduit que le soleil est 19 fois plus gros que la lune (400 en réalité). Les méthodes de mesure de l'époque sont imprécises.

Grâce à ces résultats, il comprend que les astres plus petits doivent tourner autour des astres plus grands. Il place le soleil au centre de l'univers, et décrit le mouvement de la terre comme une rotation combinée avec un mouvement circulaire autour du soleil.
Il en déduit aussi que les étoiles sont très éloignées de nous, puisque qu'on observe aucune parallaxe visible, c'est à dire un mouvement relatif des étoiles entre elles dû au déplacement de la terre autour du soleil.

Il faudra pourtant 18 siècles pour passer d'un modèle géocentrique à un modèle héliocentrique, et quelques siècles de plus pour se rendre compte que l'univers n'a pas de centre !


Explication : UFE de l'observatoire de Paris. Mesure de la distance terre-lune.

1 commentaire:

  1. Bonjour, votre blog est très original et intéressant!!!
    Et comme disait Galilée:
    "On ne peut rien apprendre aux gens. On peut seulement les aider à découvrir qu'ils possèdent déjà en eux tout ce qui est à apprendre."
    Alors merci pour ces infos insolites!

    RépondreSupprimer