05 septembre 2008

Le passé est devant en aymara

L'aymara est une langue parlée par 2 millions de personnes dans la région du lac Titicaca.
  • En aymara le mot "devant" est utilisé pour désigner le passé, et le mot "derrière" sert pour le futur. Le passé est associé à ce qui est connu par la vue, donc devant soi. Le futur, inconnu, est derrière soi. Lorsqu'un aymara parle du passé, il associe un geste de la main qui pointe plus ou moins loin devant lui, selon que l'évènement est ancien ou récent.
  • Dans la société aymara, les ancêtres sont particulièrement respectés. Le passé est une source permanente de connaissance et d'inspiration. Mais le futur est considéré comme spéculation. La notion de progrès, l'action d'avancer dans le temps, n'a aucun sens. Les événements ont lieu quand ils ont lieu. Les aymaras sont très patients et peuvent attendre des heures le camion qui les emmènera au marché, sans rien faire d'autre. Les conquistadors les avaient trouvés "passifs".
Les aymaras ont une vision unique et inverse du temps par rapport au reste du monde. Toutefois, la jeune génération qui parle espagnol tourne le dos au passé, et fait face au futur comme ailleurs...


Source : Rafael E. Núñez. Le passé devant soi, La Recherche, 9/2008, 422.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire