23 février 2009

Séparer les eaux d'avec les eaux

Le deuxième jour de la création, «Dieu fit le firmament, et il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament d'avec les eaux qui sont au-dessus du firmament» (Genèse 1: 6-8).
La voute apparente du ciel était pour les anciens sémites une coupole solide retenant les eaux supérieures. La pluie, la neige ou le déluge tombaient alors par des ouvertures dans le firmament.
Sur le plan symbolique, la surface des eaux en dessous marque le passage vers l'abîme, séjour des puissances du mal. La surface des eaux au-dessus marque le passage de la terre au ciel, du temps à l'éternité.


Source : Bible de Jérusalem. Edition Fleurus / Cerf, 2001. Notes du livre de la Genèse, 112, af.
Image : Camille Flammarion. L'Atmosphere: Météorologie Populaire, Paris, 1888, pp. 163.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire